Article éducatif

La compétition, un rêve devenu réalité.

Beaucoup de gens me demandent comment a été ma compétition. Voici un petit résumé de mon expérience.

Comment j’ai eu l’idée de faire de la compétition?

Je fais du pole fitness depuis environ six années , j’ai vu beaucoup de filles se réaliser dans le domaine du pole fitness. De plus, quand j’étais enfant, je n’ai pas eu la chance de prendre des cours de danse. Je voyais plusieurs petites filles faire du patinage artistique, du ballet ou de la gymnastique. J’allais parfois dans les arénas où je devais ramasser des déchets dans les estrades et je regardais toutes les jeunes patineuses se préparer pour faire des compétitions de patinage artistique. Elles étaient toutes superbes avec leurs habits brillants, leurs chignons et leurs maquillages parfaits. J’admirais et j’enviais leur chance. Aujourd’hui, je réalise ce rêve avec le pole fitness.

Comment est-ce que tu es arrivé à réaliser ce rêve?

Réaliser mon rêve a duré environ trois mois, me préparer a réalisé mon rêve a pris environ six ans. J’ai pris le temps d’avoir assez d’expérience pour être en mesure de me réaliser convenablement et comme je suis perfectionniste, selon moi après six ans, j’étais à peine prête pour ça. Comme je n’ai pas de base en gymnastique, danse ou autres et que je n’ai jamais eu la chance de pouvoir prendre des cours dans aucun sport, je suis partie à zéro au niveau physique. J’ai dû prendre plusieurs cours privés, cours de groupe, je me suis entraîné des heures et des heures, j’ai appris à connaître mon corps et ses muscles. J’enseigne depuis environ quatre ans, ce qui m’a permis de prendre énormément d’expérience dans le domaine sportif.

Comment se sont passés les trois mois de préparation ?

J’ai vraiment aimé cette partie de mon rêve. J’ai commencé avec un plan alimentaire. Tout le monde sait en gros ce qu’est un plan alimentaire, mais personne ne sait vraiment en quoi ça consiste. Mon plan alimentaire a été la clé du succès pour ma préparation. Selon moi, c’est impossible de réussir une compétition sans bien carburer son corps. J’ai donc éliminé toutes les produits industriels de mon alimentation à l’exception de quelques produits laitiers. Donc, plus de sucre raffinés. Ce changement a complètement changé ma vie: plus d’énergie, plus de force, moins d’anxiétés, meilleur sommeil, meilleure digestion et meilleure confiance en moi.

Pour le reste, c’est de l’entraînement, beaucoup d’entraînement. Je pratiquais le pole fitness environ 20 à 25 heures/ semaine ,en comptant mes cours régulier, ma routine de compétition et les étirements pour éviter les blessures.

J’ai également été suivi par un orthotérapeute chaque semaine pendant 3 mois.

Comment est-ce que tu te sentais la journée de ta compétition?

Le grand jour est arrivé et je l’attendais. Quand je me suis levé ce matin-là et j’étais confiante. Je savais que tout allait bien se passer. J’étais émotive lorsque je me préparais pour ma performance. Je me regardais dans le miroir et je voyais la petite fille en moi. J’étais émotive, confiante, fière. Je me trouvais magnifique avec mon habit brillant, mon chignon et mon superbe maquillage.

Une fois arrivée sur la scène devant tous, j’ai pensé à ma maman qui est décédée. Je lui ai demandé de me regarder et de veiller sur moi. Ensuite, on dirait que le temps s’est arrêté pendant un 3 minutes et 47 secondes. Ça été très vite et avant même que je réalise que c’était passé, j’étais descendu de la scène. Ça été un moment magique. J’ai adoré mon expérience. J’ai vécu une belle histoire d’amour avec moi-même! J’ai appris à m’aimer encore plus et à m’admirer. Je souhaite ce sentiment à toutes les femmes et c’est ma mission en donnant des cours de pole fitness.

Comment ça se passe après la compétition?

A mon avis, c’est le bout que j’ai trouvé le plus difficile. Le stress tombe et ton corps devient fragile. Je suis tombé un peu malade, j’ai quelques blessures qui ont ressorti et j’ai été légèrement déprimé. Quand on a eu le meilleur de nous-même, la normale devient plus plate. On devient plus déçu de nos performances quotidiennes. Le corps a besoin d’une pause pour se remettre de ce genre de défie. Nous ne sommes pas des machines et si nous ne prenons pas le temps de se remettre, le corps trouve des façons déplaisantent de nous faire savoir qu’il faut s’arrêter un moment.

Qu’est-ce que tu as appris de cette expérience?

J’ai amélioré mes techniques à la pole, aux stretchings et j’ai appris énormément sur mon corps. Je suis maintenant vraiment plus informé sur l’alimentation et je comprends beaucoup mieux ce dont mon corps a besoin comme nourriture. Je sais maintenant que je dois me prendre plus à l’avance que trois mois si je veux avoir la chance de me classé dans les premières places et je dois prévoir des vacances après la compétition pour que mon corps se remette bien. Je suis extrêmement fière d’avoir réalisé mon rêve. C’est un cadeau que je me suis faites, je fais ça que pour moi. C’est un des meilleurs sentiments que j’ai vécu dans ma vie!

ET VOUS, QUELS SONT VOS RÊVES?